Bonne année 2014

Publié le 3 Janvier 2014

Nous sommes le 3 janvier 2014. Et je vous souhaite à toutes et tous une bonne et heureuse année 2014.

 

 

 

Le bilan de 15 mois de blog : une fréquentation en augmentation, aujourd'hui du double de ce qu'elle était durant les premiers mois. Probablement que celles et ceux qui sont intéressés par la perspective diachronique des événements d'aujourd'hui se sont intéressés à ce blog, qui leur a fourni matière à réflexion et documents utiles.

 

 

Je suis bien conscient que ce blog ne fait pas "unanimité", ni d'ailleurs "majorité", mais est-ce important ?
Je n'ai jamais recherché à faire de l' « audience », ni d'ailleurs à coupler cela avec d'autres media sociaux. Cela reste (et restera je l'espère) un blog de dimension modeste.

Sa fréquentation est à l'image d'un bon article de wikipedia. D'ailleurs, c'est la recherche Google qui fournit le plus de lecteurs du blog.

De temps à autres, je suis intervenu par des commentaires (des posts) de pages d'autres blogs, soit sous le nom de Christophe, soit sous le nom de Gagevapi et parfois (rarement) lorsque la discussion dérapait, sous un nom d'oiseau quelconque (forcément!).

 

 

 

Les statistiques sur les 15 mois :

 

5223 visiteurs uniques,
16 863 pages ouvertes.

 

En ce qui concerne les pages les plus visitées (en sachant certaines sont plus tardives que d'autres), le top 5 :

  1. En tête : la page concernant le « noeud coulant de la GLUA ».
  2. Ensuite, c'est celle concernant la rupture entre le GOdF et la GLdF.
  3. Ensuite, celle concernant le RER (en sachant que c'est une page apparue tardivement)
  4. Ensuite, celle concernant les ex-GLNF.
  5. Et enfin, sa page apparentée, celle concernant les Suprêmes Conseils.

 

En ce qui concerne la provenance des internautes :

  • Les moteurs de recherche pour 50 % et avant tout Google.
  • Ensuite les blogs de Jiri Pragman et de Gerard Contremoulin se partagent chacun environ 25 % (en sachant que ce sont quasi les seuls blogs où j'ai posté des commentaires).
  • Les autres blogs se partagent environ 3 %.

 

Au début de ce blog, les autres blogs ont fourni la partie la plus importante de lecteurs; depuis clairement, tant l'augmentation des internautes visiteurs, que l'importance relative de ceux-ci viennent des moteurs de recherche (pour les trois dernier mois, à hauteur de presque 70%).


Voilà pour les statistiques !

 


Pour la suite du blog Si Fodieris Invenies, je pense qu'il est temps de passer à autre chose, car la chronique de cette RPMF qui n'en est pas une, seulement beaucoup d'agitation et de ruptures internes, de désillusion et d'enthousiasme, se termine doucement. La direction suggérée par la synthèse est bonne et le temps va formaliser les indications que le déroulement de l'histoire récente nous a indiqué. Du moins je le pense.
Somme toute de la routine maçonnique à l'image de la Moldau (de son nom original la Vltava), rivière emblématique de la Bohème, superbement mis en musique par Smetana.
Je vais simplement, au fur et à mesure, compléter les informations au niveau des articles qui s'y consacrent.


Mais ce n'est pas pour cela que la rivière s'arrête. Non, elle continue à couler. Dans quelle direction ? Ce sera, peut-être, un surprise, en tout cas pour moi.

 

Je vous mets en annexe, un bien curieux document (1911) pour nos yeux d'aujourd'hui, d'une autre époque, sans doute, du temps où être franc-maçon, c'était être à la pointe du combat. Mais ce combat est-il, mutatis mutandis, si différent aujourd'hui ?

 

[A l'époque où la IIIème République française déroulait ses principes laïques, en Belgique la situation était bien différente avec un gouvernement catholique homogène depuis les années 1880 ... On peut donc comprendre que la laïcité belge s'est construite différemment de la française, avec une résonnance très prégnante sur la défense de l'enseignement public, qui en constitue le socle, même si d'autres combats sociétaux sont apparus avec force depuis. Les courants français et belge sont complémentaires, ils doivent s'enrichir mutuellement.]

 

 

 

 

 

 

Article précédent.

 

 

 

 

Appel de Fernand Cocq

Bonne année 2014

Rédigé par Christophe

Commenter cet article