Recomposition majeure du PM français et européen?

Publié le 1 Avril 2016

  • Ce "poisson d'avril" fut écrit rapidement au coin de la table, pour saluer le beau travail de la "Maçonne" qui nous réduit en gamin(e)s devant la vitrine d'un bollewinkel.
  • "Hypocrite" est le nom de l'héroïne de la bande dessinée par Forest (années 1970, "Pilote"). Elle est espiègle, vive, franche, directe, honnête: et donc forcément on la qualifie d'hypocrite! Alors, oui! Abreuvez-vous des articles de la Maçonne, c'est du poison (et pas du poisson!), mais c'est tellement bon :-)
  • Le reste est assez banal, nous ne connaissons que trop la course aux rubans et aux honneurs. Nous ne connaissons que trop, en France, en Belgique et ailleurs: "nous sommes les seuls, les purs, les vrais, les autres ne sont que contrefaçons, des ersatz". Et c'est particulièrement vrai concernant certains membres de Suprêmes Conseils du REAA, que je n'ai garde de confondre avec le REAA.
  •  

    & & &

    & &

    &

     

     

    Ce petit post n'est pas dans les habitudes du blog, mais l'urgence commandait.

     

    Ce matin, Hypocrite Forest, mieux connue sous le nom de «La Maçonne » nous faisait part d'un "Communiqué de rupture", dont l'objectif est la remise au jour de ce câble entre la GLdF et le SCdF, dont faisait amèrement mention Albert Lantoine.

    Nous savons tous le rôle pernicieux qu'elle joue dans la funeste mise en cause de cette belle obédience qu'est la GLFF. Nous devons donc nous méfier et contrôler tout ce qu'elle écrit.

     

     

    Un développement inattendu est cependant intervenu, qui conforte ses déclarations.

     

    A sa descente du Thalys, tôt ce matin, à la gare du midi à Bruxelles, la Grande Maîtresse de la GLFF, en visite à sa consœur belge, fut interceptée par des pandores vigilants. En effet, selon eux, elle avait un comportement bizarre, regardant de tout côté et portant une sorte de valise.

    Après avoir sécurisé la valise, ils l'ont ouvert avec un robot, et ont trouvé des objets métalliques de forme inhabituelle et une robe noire de type djellaba : certainement une intégriste, selon eux.

     

    A coup sûr une histoire belge. Ce ne sera pas la première. Bien sûr un interrogatoire serré s'en suivit. Voilà pour le contexte.

     

    Ce qui nous intéresse, ce sont ses déclarations :

    Elle avait été avertie du Communiqué de rupture du SCdF, dans la nuit, par courtoisie, par son homologue de la GLdF. Elle en a immédiatement fait part à sa collègue Grande Commandeuse du Suprême Conseil féminin. Cette dernière se doutait de quelque chose, elle avait réuni dès potron minet ses 33èmes autour d'elle pour suivre, minute par minute, le déroulement du drame écossais masculin.

     

    Le Suprême Conseil féminin prit la décision d'envoyer en émissaire la Grande Maîtresse, une personne sûre et de confiance, pour explorer les intentions des sœurs belges. En effet, cet organe craignait une contre réaction de ses loges bleues face à la vigilance bienveillante mais ferme de leur Suprême Conseil féminin, à l'exemple de la vague qui s’amorçait en France au sein de la GLdF, mais pas seulement. Les 33èmes avaient apprises, des anglaises qui les avaient créées, ce qu'est la vraie régularité. Pas question de s'en écarter, les troupes devaient rester calme face à la tempête qui se lève.

    Mais pour cela, le CLIMAF devait être conforté par de bonnes et rapides instructions. Les sœurs belges sont centrales à ce niveau.

    Car si l'affaire est bien menée, le Suprême Conseil féminin, devant la désintégration prévisible de l'espace REAA masculin auto-proclamé, peut espérer reprendre le flambeau et être le fer de lance, en France, et à travers le CLIMAF, dans le monde, du REAA traditionnel.

     

    Évidemment, nos pandores belges ont compris tout de travers. Et comme cela risquait sans doute de faire beaucoup de paperasse, ils ont préféré la remettre dans le Thalys en sens inverse, en avertissant leurs homologues outre-Quiévrain. A l'heure où j'écris ces lignes, je ne puis vous dire les suites de cette histoire, mais des développements sont à attendre.

     

     

     

     

    Recomposition majeure du PM français et européen?

    Rédigé par Christophe

    Commenter cet article

    La Maçonne 01/04/2016 15:40

    Excellent .... Au moins elles bougent, elles.

    lionel maine 01/04/2016 10:59

    Combien seront déçus d'apprendre qu'il ne s'agit que d'un "colin" d'avril !!!